Comportement du mastiff

Éleveuse à vocation plus affective qu’économique depuis les années soixante-dix, j’ai passé une grande partie de ma vie entourée d’une dizaine de Mastiff et si je devais le définir en trois mots je choisirais : grand , puissant et courageux

Ce que le lion est au chat, le mastiff l’est au chien.

Le standard de la race indique: que le Mastiff doit être : grand, massif, puissant, harmonieux, bien charpenté avec un tempérament calme, affectueux pour ses maîtres mais bon gardien. Combinaison de noblesse et de courage.
Mise à part ces critères, il est important pour un futur acquéreur, avant de s’orienter vers le choix d’une race de connaître l’origine de la race et de quelle besoin elle naquit, son utilisation et son comportement aujourd’hui, caractère, aptitude, éducation, ses qualités, voir ses inconvénients, avant de prendre pour compagnon une race avec qui nous allons vivre une dizaine d’années.

L’origine du Mastiff
Dans l’ancienne Epire (Grèce du Nord-ouest et Albanie) vivait un peuple appelé les Molosses. Ils s’étaient fait conquérir par un nommé Molossus, qui avait décidé sans modestie excessive, de donner son nom à son peuple. Comme ce peuple avait de gros chiens, il ne restait plus qu’à les appeler ”chiens des Molosses”. D’où venaient-ils ? En réalité, personne ne le sait.

Ce qui est tout de même à peu près certain, quand les Romains ont envahi la Grande -Bretagne en 55 av. JC, ils ont découvert que leurs habitants avaient déjà un grand chien de type Mastiff, énorme et courageux, qui avait vaincu leurs propres chiens lors de combats organisés. Dont on peut penser, qu’ils étaient les ancêtres de nos mastiffs. D’où venaient-ils ? Probablement d’Asie mineure et plus particulièrement, du pays des Molosses, amenés par les grands voyageurs qu’étaient les Phéniciens.

Les romains ont emporté chez eux certains de ces types de dogue et les ont utilisés pour combattre des animaux sauvages dans le Colisée.

Le Mastiff, connu autrefois sous le nom Old English Mastiff, était utilisé comme chien de garde, chien de chasse, chasseur de loups et pour amorcer l’ours et le taureau. Il a également été utilisé dans les puits de combat jusqu’à ce que cette activité soit interdite en 1835.
Le Club du Old English Mastiff fut créé en Grande -Bretagne en 1883. En France, le Mastiff fit une timide apparition dans le livre des origines au début des années 70.

Aujourd’hui, le Mastiff est un chien de grande taille, pouvant aisément atteindre les 100 kg.
Sa construction puissante et harmonieuse lui confère une carrure forte, avec une impression de lourdeur modérée pour sa taille. Sa tête est carrée avec quelques rides. Sa robe est fauve, bringée ou fauve foncée.
Son caractère : le mastiff est un chien digne et courageux. Bien que très affectif, sociable et doux envers ses propriétaires, il pourra être un excellent chien de garde, non seulement parce que sa physionomie est imposante, mais aussi parce que c’est un chien très vigilant. Extrêmement doux, c’est un chien qui adore les enfants, attention cependant à ce qu’avec sa force et son poids, il ne les blesse sans le vouloir.
Son éducation : ne pose pas de problème, il apprend très vite tout en douceur, vous n’obtiendrez rien de lui par la brutalité.